Jean Antoine Letronne

Fra Wikipedia, den frie encyklopedi
Hopp til navigering Hopp til søk
Jean Antoine Letronne
Jean Antoine Letronne.jpg
Født25. januar 1787[1][2][3][4]Rediger på Wikidata
ParisRediger på Wikidata
Død14. desember 1848[1][5][2][3]Rediger på Wikidata (61 år)
ParisRediger på Wikidata
Gravlagt Père LachaiseRediger på Wikidata
Beskjeftigelse Antropolog, arkeolog, professor[6], historiker, arkivarRediger på Wikidata
Nasjonalitet FrankrikeRediger på Wikidata
Medlem av
6 oppføringer
Deutsches Archäologisches Institut, Académie des inscriptions et belles-lettres, Det prøyssiske vitenskapsakademiet, Bayerische Akademie der Wissenschaften, Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen, Société de l'histoire de FranceRediger på Wikidata
Utmerkelser Pour le Mérite for vitenskap og kunstRediger på Wikidata

Jean Antoine Letronne (født 25. januar 1787 i Paris, død 14. desember 1848 i Paris) var en fransk historiker, orientalist og arkeolog. Han er blitt anerkjent som den egentlige grunnlegger av moderne tilnærming til klassisk epigrafi.

Liv og virke[rediger | rediger kilde]

Bakgrunn[rediger | rediger kilde]

Hans far var en fattig gravør, som sendte ham for å studere kunst under den klassisistiske maleren Jacques-Louis David.[trenger referanse] Men hans interesser gikk i mer litterær retning, og han ble student ved Collège de France. Der skal han snart ha videreutviklet en sterkt kritisk sans ved å rette på gamle oversettelser av gamle greske forfattere, og etterpå sammenligne resultatet med de ferskeste og mest autoritative edisjoner.[trenger referanse]

Han studerte også under geografen Edme Mentelle og hellenisten Jean-Baptiste Gail.

Forskning[rediger | rediger kilde]

Fra 1810 til 1812 reiste han rundt i Frankrike, Sveits og Italia, og ved hjemkomsten til Paris publiserte han et Essai critique sur la topographie de Syracuse, med tanke på å kaste mer lys over Thukydid. To år etter utkom hans Recherches geographiques et critiques on the De Mensura Orbis Terrae of Dicuil. I 1815 fikk han i oppdrag fra regjeringen å fullføre oversettelsen av Strabon som var blitt påbegynt av François-Jean-Gabriel de La Porte du Theil, og i mars 1816 ble han ved kongelig beslutning tatt opp i Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, etter å ha bidratt med Histoire du système métrique des Égyptiens.

Ytterligere forfremmelser kom slag i slag: I 1817 ble han utnevnt til direktør for École Nationale des Chartes, i 1829 generalinspektør dor universitetet, og i 1831 professor i historie ved Collège de France.[trenger referanse]

I 1835 bidro han til publikasjonen av tidsskriftet Nouvelles Annales de l'Institut archéologique som medlem av redaksjonskomiteen, sammen med Antoine Chrysostome Quatremère de Quincy (president), duc de Luynes (visepresident), Félix Lajard, Charles Lenormant, Raoul Rochette og baron Jean de Witte.

Fra lærestolen i historie vekslet han i 1838 over til den for arkeologi, og i 1840 etterfulgte han Pierre Claude François Daunou som ansvarlig for nasjonalarkivene.

I mellomtiden hadde han publisert blant annet Considérations générales sur l'évaluation des monnaies grecques et romaines, et sur la valeur de l'or et de l'argent avant la découverte de l'Amérique i 1817, Recherches pour servir à l'histoire de l'Egypte pendant la domination des Grecs et des Romains i 1823, og Sur l'origine grecque des zodiaques pretendus egyptiens i 1837. I og med sistnevte punkterte han for hodt en misforståelse som hadde hemmet samtidens egyptologis arbeid med å finne ut av det gamle Egypts kronologi.[trenger referanse] Hans Diplômes et chartes de l'époque mérovingienne, sur papyrus et sur vélin ble publisert i 1844. Hans mest innflytelsesrike verk var Recueil des inscriptions grecques et latines de l'Égypte,[trenger referanse] som kom ut med første bind i 1842, og det annet i 1848.

Letronne er også en av de første som er kjent for å ha spredt myten om at man i middelalderen skal ha trodd at jorden var flat.[trenger referanse] Letronne, som hadde et sterkt antireligiøst animus, feilfremstilte kirkefedrenes og deres middelalderske etterfølgeres oppfatninger.[7] I virkeligheten stod de ikke for noen «flat jord»-oppfatning.

Verker[rediger | rediger kilde]

  • Essai sur la topographie de Syracuse dans le cinquième siècle avant J.-C., Paris, 1812.
  • « Lettre sur Eunapius », Magasin encyclopédique, avril, 1813
  • Dictionnaire géographique de Vosgien, nouvelle édition augmentée et refondue, 1813 (sous le pseudonyme d'Auguste L***)
  • Géographie de toutes les parties du monde, Paris, 1816.
  • Recherches sur les fragments d'Héron d'Alexandrie, ou Histoire du système métrique des Égyptiens depuis le règne de Pharaon jusqu'à l'invasion des Arabes, 1816 (mémoire couronné par l'Académie des Inscriptions).
  • Considérations générales sur l'évaluation des monnaies grecques et romaines, et sur la valeur de l'or et de l'argent avant la découverte de l'Amérique, mémoire lu à l'Académie dans les séances des 30 mai, 13 et 27 juin et 11 juillet 1817.
  • Œuvres complètes de Rollin, t. I (nouvelle édition accompagnée d'observations et d'éclaircissements historiques, par Antoine Jean Letronne), Firmin Didot, Paris, 1821 (publication des œuvres de Charles Rollin) (série de 30 volumes au total).
  • Mémoire sur le tombeau d'Osymandyas, 1822
  • Recherches pour servir à l'histoire de l'Égypte pendant la domination des Grecs et des Romains, tirées des inscriptions grecques et latines relatives à la chronologie, à l'état des arts, aux usages civils et religieux de ce pays, 1823
  • Œuvres complètes de Rollin, vol. 16 (Histoire romaine t. IV, Paris, 1823 (publication des œuvres de Charles Rollin).
  • « Notice sur la traduction d'Hérodote de M. A.-L. Miot, et sur le Prospectus d'une nouvelle traduction d'Hérodote de M. P.-L. Courrier », Journal des Savants, 1823.
  • Inscription grecque, gravée sur la base d'une statue trouvée dans les fouilles du canal d'Alexandrie, et maintenant dans la collection Drovetti à Turin, 1824.
  • Observations critiques et archéologiques sur l'objet des représentations zodiacales qui nous restent de l'antiquité, à l'occasion du zodiaque égyptien peint dans une caisse de momie, qui porte une inscription grecque du temps de Trajan, 1824
  • Cours élémentaire de géographie ancienne et moderne, rédigé sur un nouveau plan, 9e édition, 1825.
  • Tabulae octo nummorum, ponderum, mensurarum apud Romanos et Graecos, 1825.
  • Lettre à M. Jospeh Passalacqua sur un papyrus grec et sur quelques fragmens de plusieurs papyrus appartenant à sa collection d'antiquités égyptiennes (avec un fac similé du papyrus), Paris, 1826.
  • Matériaux pour l'histoire du Christianisme en Égypte, en Nubie et en Abyssinie, contenus dans trois mémoires académiques sur des inscriptions grecques des Ve et VIe s, Imprimerie royale, Paris, 1832.
  • La Statue vocale de Memnon, considérée dans ses rapports avec l'Égypte et la Grèce, 1833.
  • Lettres d'un antiquaire à un artiste : sur l'emploi de la peinture historique murale dans la décoration des temples et des autres édifices publics ou particuliers chez les Grecs et les Romains ; ouvrage pouvant servir de suite et de supplément à tous ceux qui traitent de l'histoire de l'art dans l'antiquité, 1835.
  • Appendice aux lettres d'un antiquaire, etc., 1837.
  • Lettre des conservateurs de la Bibliothèque royale : sur l'ordonnance du 22 février 1839 relative à cet établissement / Jomard, Raoul-Rochette, Letronne, Champolion-Figeac, ..[et al.]
  • Fragments des poèmes géographiques de Scymnus de Chio et du faux Dicéarque : restitués principalement d'après un manuscrit de la Bibliothèque royale, 1840
  • Sur l'origine du zodiaque grec et sur plusieurs points de l'astronomie et de la chronologie des Chaldéens, 1840
  • « Sur les écrits et les travaux d'Eudoxe de Cnide, d'après M. Ludwig Ideler, membre de l'Académie de Berlin, et sur quelques points relatifs à l'histoire de l'astronomie et à la chronologie anciennes », Journal des savants, 1840-41
  • « Inscription grecque de Rosette [éd. grecque et trad. française] », Fragmenta historicorum graecorum, 1, éd. par Karl et Theodor Müller, Paris, 1841, p. I-VIII et 1-44 (en ligne).
  • Fragments inédits d'anciens poètes grecs : tirés d'un papyrus appartenant au Musée Royal, avec la copie entière de ce papyrus : suivis du texte et de la traduction de deux autres papyrus appartenant au même musée, 1841
  • Recueil des inscriptions grecques et latines de l'Égypte, vol. I, Paris, 1842.
  • « Inscription grecque accompagnée des noms hiéroglyphiques de Marc-Aurèle et de Lucius Vérus trouvée à Philes en Égypte », Journal des savants, 1843
  • Examen critique de la découverte du prétendu cœur de Saint-Louis, faite à la Sainte Chapelle le 15 mai 1843, 1844
  • Table d'Abydos imprimée en caractères mobiles, 1845
  • Analyse critique des représentations zodiacales de Dendéra et d'Esné, 1845
  • Diplômes et chartes de l'époque mérovingienne, sur papyrus et sur vélin, conservés aux Archives du royaume, publiés sous les auspices des ministres de l'intérieur et de l'instruction publique, Kaeppelin, Paris, 1845.
  • Sur l'authenticité de la lettre de Thibaud, roi de Navarre à l'évêque de Tusculum, 1846
  • Recueil des inscriptions grecques et latines de l'Égypte, vol. II, Paris, 1848.
  • Mélanges d'érudition et de critique historique, Paris, 1860 (recueil d'articles et de travaux déjà parus, précédés par l'« Éloge de A.-J. Letronne lu à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres dans sa séance annuelle du 16 août 1850 » par le baron Walckenaer).
  • Œuvres choisies, 1881-1885

Litteratur[rediger | rediger kilde]

  • Encyclopædia Britannica, 1911

Referanser[rediger | rediger kilde]

  1. ^ a b Autorités BnF, besøksdato 10. oktober 2015, data.bnf.fr
  2. ^ a b KNAW Past Members, besøksdato 9. oktober 2017, oppført som Jean Antoine Letronne, KNAW past member ID PE00001567
  3. ^ a b Social Networks and Archival Context, besøksdato 9. oktober 2017, oppført som Jean Antoine Letronne, SNAC Ark-ID w6gb4rxb
  4. ^ Comité des travaux historiques et scientifiques, besøksdato 9. oktober 2017, oppført som Antoine Jean Letronne, CTHS person-ID 497
  5. ^ Accademia delle Scienze di Torino, oppført som Jean-Antoine Letronne, Accademia delle Scienze di Torino ID jean-antoine-letronne
  6. ^ list of professors at Collège de France
  7. ^ Letronne, Antoine-Jean (1883), «Des Opinions cosmographiques des Pères de l'Église», i: Fagnan, Edmond (på fransk), Œuvres choises de A.-J. Letronne, 2, Géographie et Cosmographie, 1, Paris: Ernest Leroux, ss. 382–414, http://archive.org/details/uvreschooisesde04fagngoog