Charles de Harlez

Fra Wikipedia, den frie encyklopedi
Hopp til navigering Hopp til søk
Charles de Harlez
Charles de Harlez.png
Født21. august 1832[1][2]
Liège
Død14. juli 1899[1][2] (66 år)
Leuven
Beskjeftigelse Sinolog, tibetologist
Nasjonalitet Belgia
Medlem av Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique

Charles de Harlez (født 21. august 1832 i Liège i Belgia, død 14. juli 1899 i Leuven) var en belgisk jesuitt, zendolog og sinolog.

I 1871 ble Harlez professor i orientalske språk ved universitetet i Leuven, og han ble også universitetets rektor. Han ble grunnlegger av den religionsvitenskapelige retning innen den belgiske katolisisme, som fikk sitt hovedorgan i Le muséon.

Blant hans mange lærde verker kan nevnes hans oversettelser av Avesta (1875 ff.), Manuel de la langue de l’Avesta (1879), Ta Tsing tsili: La religion et les cérémonies impériales de la Chine moderne (1894) og en oversettelse av Yijing (1897).

Verker[rediger | rediger kilde]

  • Avesta, livre sacré des sectateurs de Zoroastre (1875–1877), première version
  • Études avestiques : note sur le sens des mots Avesta-Zend : des controverses relatives à l’Avesta (1877)
  • Manuel de la langue de l'Avesta (1879)
  • La critique et la science de M. Bartholomae (1879)
  • Des origines du zoroastrisme (1879)
  • Manuel du pehlevi des livres religieux et historiques de la Perse : grammaire, anthologie, lexique (1880)
  • Études iraniennes (1880)
  • Avesta : livre sacré du Zoroastrisme (1881), seconde version
  • Le texte originaire du Yih-King (1881)
  • Le calendrier persan et le pays originaire du Zoroastrisme (1881)
  • Védisme, brahmanisme et christianisme (1881)
  • La Bible dans l’Inde et la vie de Jezeus Christna (1882)
  • Manuel de la langue de l'Avesta : grammaire, anthologie, lexique (1882)
  • Le calendrier avestique et le pays originaire de l’Avesta (1882)
  • The Origin of Chinese Civilisation (1884)
  • La Bible et l'Avesta (1884)
  • L'infanticide en Chine (1885), première version
  • Grammaire pratique de la langue sanscrite (1885)
  • Trois littératures antiques : persane, indoue, chinoise (1885)
  • Lao-Tze, le premier philosophe chinois ou un prédécesseur de Schelling au VIe siècle avant notre ère (1886)
  • Constitution de l'empire de Kin 1886
  • Histoire de l’empire de Kin ou empire d’or : Aisin Gurun-I Suduri Bithe (1887)
  • Kaushitaki-Upanishad avec le commentaire de Cankarananda et Sarvopanishadarthânubhûtiprakâças, chapitre VIII (1887)
  • La religion nationale des Tartares orientaux : Mandchous et Mongols, comparée à la religion des anciens Chinois, d’après des textes indigènes, avec le rituel Tartare de l’empereur K’ien-long (1887)
  • Tchou-tze-tsieh-yao-tchuen, résumé des principes de Tchouhi (1887)
  • Les croyances religieuses des premiers Chinois (1888)
  • Le Yih-king : texte primitif rétabli, traduit et commenté (1889)
  • I-ili : le plus ancien rituel de la Chine : son contenu et extraits (1889)
  • Kia-li : livre des rites domestiques chinois (1889)
  • Le Siao Hio, ou Morale de la Jeunesse avec le commentaire de Tcheu-Siueu (1889)
  • L’école philosophique moderne de la Chine ou système de la nature (Singli) (1890)
  • I-Li : cérémonial de la Chine antique (1890)
  • La perception des couleurs chez les peuples de l'Extrême Orient et l’histoire du sens visuel (1890)
  • Vajracchedikà Prajñâpâramitâ (1892)
  • La poésie chinoise (1892)
  • Le manuel du bouddhisme d'après le catéchisme de Subhâdra bhikshou et la Vajracchedikâ (1892)
  • L’étude des langues et de leurs monuments : sa nécessité (1892)
  • La lampe de la salle obscure (Gan-shih-tang), traité de morale taoïste (1893)
  • L’école philosophique moderne de la Chine ou système de la nature, sing-li (1893)
  • L’infanticide en Chine : d’après les documents chinois (1893), seconde version
  • Shēn-Siēn-Shū, le livre des esprits et des immortels : essai de mythologie chinoise d’après les textes originaux (1893)
  • La religion et les cérémonies impériales de la Chine moderne : d’après le cérémonial et les décrets officiels (1893)
  • Koue-Yü (discours des royaumes) (1893–1894), première version
  • Tà Ts’īng tsí lì : la religion et les cérémonies impériales de la Chine moderne d’après le cérémonial et les décrets officiels (1893–1894)
  • L’école et l’état : essai de législations comparées avec Louis Derie (1894)
  • L’île de Pâques et ses monuments graphiques (1895)
  • Poésies hongroises (1895)
  • Koue-you : discours des royaumes : annales oratoires des états chinois du Xe au Ve siècles A. C. (1895), seconde version
  • Un ministre chinois au VIIe siècle av. J.-C. : Kuan-Tze et le Kuan-Tze Shuh (1896)
  • Essai d'anthropologie chinoise (1896)
  • Les langues monosyllabiques (1896)
  • Fleurs de l'antique d'orient (1896)
  • Le Yi-king (1897)
  • Les chasses guerrières en Chine (1897)
  • Vocabulaire bouddhique sanscrit-chinois. Précis de doctrine bouddhique (1897)
  • Les quarante-deux leçons de bouddha ou le king des XLII sections (Sze-shi-erh-tchang-king) (1899)

Referanser[rediger | rediger kilde]

  1. ^ a b data.bnf.fr, 10. okt. 2015, http://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12908272b
  2. ^ a b Biographie Nationale de Belgique, 9. okt. 2017, Charles de Harlez, charles-de-harlez