Jean Tharaud

Fra Wikipedia, den frie encyklopedi
Hopp til navigering Hopp til søk
Jean Tharaud
Jean Tharaud 1932.jpg
Jean Tharaud (1932)
Født9. mai 1877
Saint-Junien
Død8. april 1952 (74 år)
Paris
Gravlagt Cemetery of Saint-Louis, Versailles
Søsken Jérôme Tharaud
Beskjeftigelse Historiker, skribent
Nasjonalitet Frankrike
Medlem av Académie française (1946–)
Utmerkelse Goncourt-prisen (1906), Grand prix de littérature de l'Académie française, Æreslegionen

Jean Tharaud (født 9. mai 1877 i Saint-Junien i Frankrike, død 8. april 1952 i Paris) var en fransk forfatter som i 1906 fikk Goncourtprisen sammen med sin bror Jérôme for romanen Dingley, l'illustre écrivain.

Etter at broren i 1938 var blitt medlem av Det franske akademi, ble Jean også valgt til medlem den 14. februar 1946 (med 13 stemmer mot syv som gikk til forfatteren Maurice Bedel).[trenger referanse] Han fikk stol nummer 4, etter avdøde Louis Bertrand.[trenger referanse] Brødrene Tharaud ble dermed, etter Maurice de Broglie og Louis de Broglie, som var blitt medlemmer i 1934 og i 1944, det andre brødrepar som på 1900-tallet ble medlemmer av Académie française.[trenger referanse]

Verker[rediger | rediger kilde]

  • La reine de Palmyre, 1898
  • Le Coltineur débile, 1898
  • La lumière, 1900
  • Dingley, l'illustre écrivain, 1902
  • Contes de la Vierge, 1902
  • Les Hobereaux, 1904
  • L'ami de l'ordre, 1905
  • Les frères ennemis, 1906
  • La ville et les champs (1870-1871), 1907
  • Bar-Cochebas, 1907
  • Déroulède, 1909
  • La maîtresse servante, 1911
  • La fête arabe, 1912
  • La bataille à Scutari d'Albanie, 1913
  • La tragédie de Ravaillac, 1913
  • La mort de Déroulède. Paul Déroulède. La vie et la mort de Paul Déroulède, 1914
  • L'ombre de la croix, 1917
  • Rabat, ou les heures marocaines, 1918
  • Une relève, 1919
  • Un royaume de Dieu, 1920
  • Marrakech ou les seigneurs de l'Atlas, 1920
  • Quand Israël est roi, 1921
  • L'invitation au voyage, 1922
  • La randonnée de Samba Diouf, 1922
  • La maison de Mirabeau, 1923
  • Le Chemin de Damas, 1923
  • Un drame de l'automne, 1923
  • Au mur des pleurs, 1924
  • Un grand maître n'est plus, 1924
  • L'an prochain à Jérusalem, 1924
  • Rendez-vous espagnols, 1924
  • Monsieur France, Bergeret et Frère Léon, 1925
  • Causerie sur Israël, 1926
  • Notre cher Péguy, 1927
  • Petite histoire des Juifs, 1927
  • L'âme de Péguy. Pour les fidèles de Péguy, 1927
  • En Bretagne, 1927
  • Noël au Deux-Magots, 1927
  • La Semaine Sainte à Séville, 1927
  • La rose de Sâron, 1927
  • Mes années chez Barrès, 1928
  • La promenade de Sion-Vaudémont, 1928
  • La séduction provençale, 1928
  • La chronique des frères ennemis, 1929
  • L'Empereur, le Philosophe et l'Évêque, 1930
  • Fès ou les bourgeois de l'Islam. La nuit de Fès, 1930
  • L'oiseau d'or, 1931
  • Les bien-aimées, 1932
  • Paris-Saïgon dans l'azur, 1932
  • Histoires vraies, 1933
  • La fin des Habsbourg, 1933
  • La jument errante, 1933
  • Quand Israël n'est plus roi, 1933
  • Versailles, 1934
  • Vienne la Rouge, 1934
  • Les mille et un jours de l'Islam I : Les cavaliers d'Allah, 1935
  • Le passant d'Éthiopie, 1936
  • Cruelle Espagne, 1937
  • Alerte en Syrie, 1937
  • Les mille et un jours de l'Islam II : Les grains de la grenade, 1938
  • L'envoyé de l'Archange, 1939
  • Les contes de la Vierge, 1940
  • Les mille et un jour de l'Islam III : Le rayon vert, 1941
  • Contes de Notre-Dame, 1943
  • Il était un petit navire, 1944
  • Pour les fidèles de Barrès, 1944
  • Vers d'almanach, 1945
  • Le miracle de Théophile, 1945
  • Fumées de Paris et d'ailleurs, 1946
  • Vieille Perse et jeune Iran, 1947
  • Le chemin d'Israël, 1948
  • Les enfants perdus, 1948
  • Pour les fidèles de Péguy, 1949
  • Les mille et un jours de l'Islam IV : La chaîne d'or, 1950
  • La double confidence 1951